Bienvenue sur Mystic Vampire Diaries ! Etes-vous de taille à survivre au milieu des crocs, griffes, et autres menaces surnaturelles ? Inscrivez-vous vite !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 María-Luna de la Calina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
María-Luna De La Calina
Humaine
avatar

♣Messages : 1
♣Copyright © : /
♣Date d'inscription : 11/01/2012
♣Localisation : Mystic Falls

MessageSujet: María-Luna de la Calina   Jeu 12 Jan - 19:48






María-Luna
De La Calina






© Copyright



IDENTITY CARD



Age : 16 ans
Profession/Études : Lycéenne
Lieu et date de naissance : 12 Décembre à Mystic Falls
Statut de cœur : Célibataire
Groupe : Humains
Personnage inventé [X] – Scénario [] – Prédéfini []




APPARENCE PHYSIQUE



María-Luna n'a rien d'une espagnole. En fait, elle ne doit son nom qu'à son père lui-même d'origine espagnole (et pas des moindres), mais laissons cet interlude généalogique pour plus tard et venons-en au fait! Les cheveux blonds (pas du tout espagnols) de la jeune fille peuvent rendre jalouses certaines adolescente en quête d'homme à chasser, et son visage est dirons nous d'une harmonie tout à fait agréable, sans non plus se qualifier de Miss Monde, puisqu'elle reste dans la jolie banalité. Svelte, souple, et charmante, elle a physiquement des atouts, est-il nécessaire cependant de décrire ses formes féminines ? Je ne le pense pas. Si la blondinette a quelques avantages pour séduire, elle ne s'en sert pas encore, du moins, pas comme le ferait une femme épanouie, pas avec assurance ni désir. Non, Luna, elle, préfère qu'on la regarde dans les yeux plutôt que plus bas. La demoiselle est discrète le plus souvent, dans ses regards et son attitude.


CARACTERE, MENTALITÉ



Il est difficile de cerner et décrire un être humain, surtout lorsque la rancune et la vengeance accompagnent leurs pensées. Maria-Luna n'a pas de difficultés à se lier avec les gens, elle se fait autant d'amis que d'ennemis, et ses ennemis finissent toujours par en baver un jour. Elle ne hait personne sans raison, mais à partir du moment où l'on tente de lui faire du mal, sa liste noire se voit ajouter un nouveau prénom. Elle sait que les mauvaises personnes ne s'en sortent jamais sans recevoir les coups de la vie, aussi est-elle des plus cruelles lorsqu'un de ses ennemis souffre. Elle les regarde dépérir lentement, leur vie se détruire lentement, leurs amis les abandonner, leur avenir s'effriter. Et si leur déchéance n'arrive pas assez vite à son goût, elle y met les mains elle-même. Oh, non, ce n'est pas une fille méchante, ni hors du commun, elle ne fait que ce que tout le monde fait ou rêve de faire. Elle est humaine et ne le cache pas. Lorsqu'elle rencontre quelqu'un, le moindre acte est analysé, et lorsque la personne s'avère vouloir être un ennemi, elle devient une vipère sans plus la moindre pitié. Mais elle agit lentement, doucement, avec le sourire, rusée et agile comme un chat.
"Pardonner" ? Elle ne connait pas. Le pardon, c'est pour les faibles. La justice qu'on administre n'est pas juste. La seule justice qui existe c'est la vengeance, dusse-t-elle engendrer le chaos.

Du côté positif, Luna se montre fiable, elle garde les secrets et trouve des solutions aux problèmes de ses amis. Souvent peut elle même venger ses amis lorsqu'ils ne font rien pour abattre leurs ennemis. Elle sait soutenir, rire, pleurer, plaisanter, aimer. Elle aime beaucoup, beaucoup trop d'ailleurs. Sans doute est-elle extrémiste dans ses sentiments, finalement. Lorsqu'elle est d'humeur joyeuse, comme tout le monde, Luna s'amuse. Loin d'être bête, elle s'en sort bien au lycée. Elle sait se poser des objectifs et se battre pour les atteindre.

Malgré la noirceur humaine qui possède son coeur par moments, celui-ci est grand.


"ONCE UPON A TIME..."



Aucune histoire de vampire ne hante son passé. Du moins, pas tel que l'on l'entendrait ici. En fait, pour Luna, les seuls vampires qui errent dans ce monde sont les humains qui se plaisent à ruiner la vie de leur prochain. Ils aspirent leur joie comme les vampires avec le sang et s'ils peuvent, y insufflent même un poison mortel, qui s'appelle la paranoïa, ou la dépression, ou le désir de mort.

Ce genre de "vampire" humain, malheureusement fait partie de sa vie.

Les atrocités n'arrivent pas qu'à la télé, ni que dans les livres ou les séries. Elles arrivent en vrai, à bien plus de gens que l'on ne le croit. Elles sont omniprésentes sur la terre, dans n'importe quel pays, à n'importe quelle classe sociale, pour n'importe qui. La voix-off a assez parlé, Maria-Luna va vous raconter...


« Abordons brièvement le thème de mes origines. Je tiens mon nom de mon père, dont le père était espagnol. "Calina" signifie "brume". Pas très engageant finalement n'est ce pas ? Enfin, mon grand père était riche, très riche, et tenait cela de ses ancêtres, d'où le nom un peu bourge. Mais moi j'avais une maison ordinaire, dans l'état ordinaire de Virginie.

Je suis née à Mystic Falls même, cette ville paisible et folklorique. Mon père et ma mère m'aimaient, j'étais leur seule enfant. Je grandis dans une ambiance tranquille, joyeuse, entourée de mes parents, j'avais tout ce qu'il me fallait, et mon enfance fut bercée de tendres voix aimantes et apaisantes. Jamais mes cauchemars d'enfant ne furent vraiment noirs, jamais mes pleurs ne furent laissés sans réponse. Sans être une fillette capricieuse, je ne manquais de rien.

Là bas, dehors, le monde ne m'effrayait pas. Et puis j'eus 10 ans.

Ce jour là, mon anniversaire fut organisé dans les moindres détails, et ma famille adorée invita mes oncles, mes tantes, mes cousins, et je retrouvai comme chaque année ma cousine, que je considérais comme ma sœur. Nous nous adorions, et tout était ensoleillé à cette époque.
Mon père avait un frère que l'on voyait rarement, mais qui m'avait toujours paru gentil. Il était là également. Tous devaient rester à la maison pour la journée et la nuit, afin de profiter de mon anniversaire pour fêter des retrouvailles familiales joyeuses et passer une journée agréable.

Mais au beau milieu de l'après-midi, mon père eut un accident cérébral. Il trébucha, et se releva en assurant qu'il avait seulement perdu l'équilibre. Personne ne s'inquiéta. Deux heures plus tard, il était à l'hôpital, paralysé, de la bave coulait sur son menton, il ne répondait plus, il ne bougeait plus, il respirait seulement.
Ce fut le premier choc de mon enfance. Pourtant, tout est si vite arrivé, cela arrive c'est tout. Tout le monde y passe, tout le monde peut y passer, la vie est ainsi faite, elle frappe sans raison et le corps dérape, sans raison...

Le soir venu, j'étais chez moi, je ne me souviens que des bribes entrelacées dans le désordre de ce qui se déroulait. Ma mère m'emmena me coucher, avec ma cousine, Anya, qui me serrait dans ses bras. Nous avions le même âge et en ce moment difficile j'avais besoin d'elle. Nos deux lits séparés furent rapprochés et elle me tint la main, sans prononcer un seul mot. Et l'horreur s'accentua.

La porte de la chambre s'ouvrit lentement, laissant apparaitre une silhouette qui entra, et referma la porte derrière lui. Il prononça quelques mots de réconfort et s'avança. Je ne m'inquiétais pas, j'avais reconnu sa voix, c'était mon oncle discret, pas le père de ma cousine, mais un autre oncle. Je ne savais pas ce qu'il venait faire ici mais mon cerveau était tellement embrumé que je ne réagis pas. Et puis à côté de moi, dans le noir, j'entendis une respiration coupée, cela venait d'Anya, un gémissement de peur émit de sous ses draps et je sentis soudain un oreiller se plaquer contre mon visage. Je me débattis pendant longtemps, survivant seulement "grâce" au fait que ce monstre était occupé à autre chose. Malgré mon jeune âge, j'avais compris, et je ne pouvais pas bouger. Chaque respiration, courte, étouffée, que je prenais, était suivie d'une partielle asphyxion, et les bruits que j'entendais juste à côté de moi me donnaient des hauts le cœur auxquels je ne résistais pas. Je vomis abondamment, ce qui rendit ma survie encore plus difficile.

Au bout d'un long, très long moment, la pression sur l'oreiller se relâcha, la porte se rouvrit, se referma, et je m'évanouis.

Noir total. Les semaines qui suivirent ne me laissèrent aucun souvenir, aucun mis à part le visage d'Anya. Un triste zombie, une revenante, une morte parmi les vivants. Elle avait été victime d'un vampire humain. Je fus plusieurs fois emmenée chez des hypnotiseurs, des psychiatres, et toutes sortes de médecins. Au bout de plusieurs mois, je finis par sortir de ma torpeur et ne revis plus jamais Anya, ses parents l'avaient amenée dans un autre pays. Ma mère était toute ma vie à présent, et mon "oncle" fut envoyé en prison, d'où il sortit au bout de 3 ans seulement, ce qui rendit ma mère folle de rage. Se battre contre la justice fut le seul but de sa vie, et nous délaissâmes mon père, qui, du fond de son hôpital, n'était au courant de rien. Jamais nous ne parvînmes à renvoyer le monstre en prison. Je continuai de grandir avec cette haine et cette rancœur dans mes tripes, un feu qui prenait de l'ampleur avec les années.

Je repris l'école un an plus tard, à 11 ans, et rattrapai mon retard avec l'aide de mes amis. Ma mère devenait folle mais m'aimait plus qu'un être humain ne le pouvait. Anya me manquait énormément mais je n'avais aucun moyen de la revoir, ainsi je dus poursuivre ma petite existence en pensant aux horreurs qui devaient hanter son esprit 24h/24.

C'est comme cela que je pris ma décision sur mon avenir. Je voulais travailler dans la justice. Ou poursuivre les criminels. Je voulais être juge, ou bien policière, me servir d'une arme, ou envoyer les criminels en prison. Au fil des années je compris que je serai prisonnière du système judiciaire. Nous qui avions la peine de mort, avions laissé filé une abomination de la nature ?
Je me promis alors une chose. Si la justice ne pouvait rétablir l'ordre les choses, alors je le ferai moi même par la vengeance.

Je te traquerai. Je te trouverai. Je te piégerai. Et je te tuerai...
Tu souffriras, et cette fois tu n'y échapperas pas.
J'ai du temps. »


TOI ET SEULEMENT TOI




© Copyright


Prénom/Pseudo : ? Laurène
Age : ? 20 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? C'est moi qui l'a fait *_*
Quel est votre niveau de RP ? Correct
Exemple de RP :
Spoiler:
 
Acceptez-vous la reprise de votre personnage ? (Cf. ) totalement
Code règlement :
Spoiler:
 
Que pensez-vous du forum ? Il est en cours d'amélioration par moi même et mes preux et preuses chevalier(e)s x)
Un dernier mot pour la fin ? Hm non ^^







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Salvatore
Administrateur/Fondateur
avatar

♣Messages : 372
♣Copyright © : Inconnu
♣Date d'inscription : 21/02/2011

Ma vie
♣Etudes/Job:
♣Relationships:
♣Avatar:

MessageSujet: Re: María-Luna de la Calina   Sam 14 Jan - 12:59

Voilà j'ai terminé x) histoire très noire, désolée, mes RPs ne le seront pas ! =D

Bon, Mik, Elena, Elodie, vos avis ? Smile
Moi perso je me validerais bien ^^ lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysticdiaries.forumactif.fr
Elodie Lee
Sorcière
avatar

♣Messages : 556
♣Copyright © : Mushu
♣Date d'inscription : 22/04/2011
♣Localisation : Cabinet Vétérinaire, à la maison avec les animaux

MessageSujet: Re: María-Luna de la Calina   Sam 14 Jan - 14:21

Je le trouve très intéressant =D Moi je suis d'accord! J'aime!
Pour moi c'est bon!

_________________
~ Solitaire pour se protéger ~
~ Seule pour se préserver ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikelangelo W. Lewis
Administrateur
avatar

♣Messages : 82
♣Copyright © : Ezio
♣Date d'inscription : 15/05/2011
♣Localisation : ... As-tu VRAIMENT besoin de le savoir ?

Ma vie
♣Etudes/Job: Recherche de Job ...
♣Relationships:
♣Avatar: Mikelangelo Loconte

MessageSujet: Re: María-Luna de la Calina   Sam 14 Jan - 14:28

Une histoire très sombre et très triste, c'est vrai, mais c'est choses se déroulent toujours dans notre monde, malheureusement...

Pour moi c'est bon, j'aime bien ce personnage ! Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Salvatore
Administrateur/Fondateur
avatar

♣Messages : 372
♣Copyright © : Inconnu
♣Date d'inscription : 21/02/2011

Ma vie
♣Etudes/Job:
♣Relationships:
♣Avatar:

MessageSujet: Re: María-Luna de la Calina   Sam 14 Jan - 15:33

Chouette! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysticdiaries.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: María-Luna de la Calina   

Revenir en haut Aller en bas
 
María-Luna de la Calina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oracle della Luna
» [Peters, Julie Anne] La face cachée de Luna
» Luna Lovegood....
» PKF Luna et LTF Luna - SaRah, Silver et le petit chat p6
» La Luna del Oriente à Dijon fin juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Vampire Diaries :: "Avant de jouer" :: • Les Personnages • :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: