Bienvenue sur Mystic Vampire Diaries ! Etes-vous de taille à survivre au milieu des crocs, griffes, et autres menaces surnaturelles ? Inscrivez-vous vite !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Satine Silverwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satine Silverwood
Sorcière
avatar

♣Messages : 17
♣Copyright © : /
♣Date d'inscription : 03/04/2011

Ma vie
♣Etudes/Job: Journaliste
♣Relationships:
♣Avatar: Pilar Gimenéz Garcia

MessageSujet: Satine Silverwood   Lun 11 Avr - 14:15

SATINE SILVERWOOD feat. Pilar Giménez Garcia



Identity Card



Prénom(s): Satine
Nom: Silverwood
Age: 21 ans
Profession/Etudes: Jeune journaliste
Lieu & date de naissance: Mystic Falls, le 12 Août 1988
Groupe: Sorcière
Personnage Inventé [x] - Scénario [] - Prédéfini []


Once Upon a Time


« Mes pâles petites mains se posèrent sur les joues de l'homme souffrant qui me regardait à travers le rideau de larmes de ses yeux brillants. Il était allongé sur le sol, selon les règles de mes pratiques de "guérisseuse", et j'étais assise à genoux sur le tapis, derrière sa tête. Nous nous voyons à l'envers, et cela contribuait sûrement à l'atmosphère étrange qui régnait dans la pièce. Je fixai ses pupilles implorantes et murmurai des mots rassurants. Il ferma les paupières et je fis de même, me concentrant sur la force magnétique qui opérait dans son corps. Je sentais que son visage était brûlant, la fièvre qui le rongeait me narguait sous son crâne, et je comptais en prendre le contrôle pour anéantir ce mal.

A cet instant, j'avais seize ans, et mes parents m'avaient interdit de parler à quiconque de mes étranges pouvoirs. Je savais guérir, faire disparaître la douleur d'un corps en lui intimant de partir, je savais soigner sans avoir à ouvrir la chair de mes protégés, et c'était un don qui devait rester secret. Je n'étais cependant pas la seule à avoir ce pouvoir. Le magnétisme s'apprenait, se domptait. Partout dans le monde existaient des guérisseurs qui eux, ne se cachaient pas, et faisaient même payer leurs services comme autant de médecins réputés. Mais selon mon père j'étais plus que ça... Je ne saisissais pas pourquoi. Autour de Mystic Falls, j'errais dans les campagnes et cherchais les minuscules bourgades afin d'aider gratuitement des malades. Je comptais rester secrète mais ce petit affront envers mon père me procurait un sentiment de fierté. J'aimais faire le bien, sans doute pour l'estime qu'on me portait, sûrement parce que cela confirmait que j'étais bien "plus" que le commun des mortels. Il y avait peut être une part d'orgueil, mais je m'en contrefichais, le principal étant que je sache faire des choses que d'autres étaient incapables de réaliser.

Mais tout ceci n'était que le début, la faible base de la véritable étendue de mes pouvoirs. Au fil des mois je les sentis gronder en moi, comme une entité à part entière qui parfois se manifestait, une chaleur vivante dans mes mains, ou un frisson dans mon dos. Cette force n'était pas dangereuse, je sentais simplement sa présence, je n'avais pas peur qu'elle prenne le contrôle de mon corps et de mon esprit, je prenais doucement conscience de ce que j'étais, du moins c'était une hypothèse.

J'avais dix-huit ans. Mon parcours au lycée avait été une calme réussite et j'avais toujours pris soin de ne rien montrer de mes étranges capacités, ce qui avait été le plus difficile. J'étais quelqu'un d'impulsif mais capable de douceur, calme mais capable d'exploser. Mes colères étaient des tourbillons, mes étreintes des berceuses. J'aimais prendre soin de mon apparence, et selon mon entourage j'émettais une aura qui pouvait impressionner les moins téméraires, bien que j'aie toujours été d'assez petite taille (ne dépassant pas le mètre soixante). Mon gabarit, peu imposant, évoquait des courbes raffinées et une silhouette fine, sans pour autant virer dans la maigreur. Sans doute rappelais-je une elfe ou un lutin, je n'aurais su dire, mais mon visage contribuait à l'aura qui m'entourait : j'avais pour habitude de maquiller mes yeux vairons de noir. Mon regard déstabilisait parfois, car on s'attend d'ordinaire à croiser des yeux tous deux d'une même couleur. Or chez moi, l'un est marron, l'autre vert. Je portais des vêtements sombres mais chics au possible, j'aimais la féminité, et la prestance, bien que je n'aie pas non plus d'allure mondaine. Mes robes courtes et noires arboraient souvent des noeuds papillon de velours et mes cheveux, dont j'aimais changer la couleur, tombaient en une cascade douce sur mes épaules blanches. J'avais la peau pâle, des lèvres un peu pulpeuses et des yeux félins. Khôl, tulle et velours sur mon enveloppe charnelle. J'aimais plaire mais pas dans le but de jouer. Je ne manipulais pas, j'agissais selon des humeurs changeantes. Je pouvais être rieuse et complice.

Je n'ai jamais eu trop de mal à me lier d'amitié, mais j'avais toujours été un peu méfiante envers les inconnus. J'oscillais entre la douceur et les réactions sauvages, je me défendais face aux affronts, et m'attachais fortement aux personnes qui savaient trouver le bon chemin vers mon affection. Rancunière, je ne savais cependant pas pardonner...

Mes ambitions me menèrent vers une carrière de journalisme. Mon père refusait catégoriquement que je me lance vers la guérison magique. Voyant qu'il était temps de me révéler la véritable nature de mes étrangetés, il m'expliqua les méandres de la sorcellerie, et me montra l'étendue de ce qu'il me restait à apprendre. Satine, tu n'es pour l'instant qu'une faible étincelle dans le monde puissant et brûlant de la magie. Il n'était pas sorcier lui-même mais possédait les vieux écrits de sa mère - ma grand mère -, qu'il savait dans le passé être une sorcière. J'aurais accès à un savoir, mais il me fit jurer de faire attention. Je partis durant trois ans, étudier le journalisme. Sans malveillance, je comptais fouiller et rendre compte, j'aimais l'idée que mes mots aient un impact sur les gens, tourner les choses à ma manière, même si j'avais l'intention de le faire avec une certaine sincérité. Dans le même temps, je lisais les anciennes notes de ma grand-mère, et gagnais en confiance. Mon apprentissage en solitaire me permit en trois ans de jouer avec la lumière, le feu (à petite dose), l'eau, le vent, et la matière. Je savais déplacer des objets sur une courte distance, provoquer des bourrasques, rendre des objets brûlants, fermer des plaies, mais aussi les rouvrir... Je peinai longtemps sur les sorts compliqués, mais mes bases étaient déjà bien stables.

A l'aube de mes vingt et un ans, j'obtins un diplôme me permettant d'écrire des articles. Je pouvais commencer... De retour dans ma petite ville natale, enfin majeure, j'achetais une maison, non loin de celle de mes parents -assez aisés- qui m'avaient aidée. J'avais de quoi faire : l'adrénaline emplit mes veines lorsque j'entendis parler de meurtres répétés, ici même, à Mystic. Ma mission serait de découvrir ce qu'il en était. Bien que ne faisant pas partie du cercle fermé des Fondateurs, j'avais l'impression d'ignorer des choses qu'eux savaient, je comptais mener l'enquête de mon côté, si j'y parvenais...

J'étais loin de me douter de tant de choses... Je faisais moi même partie du monde étrange qui complétait la réalité. Et j'allais m'y mêler, découvrir qui j'étais, et mon rôle dans tout cela. »





¤ ஜ ¤
♣️ Pourquoi vouloir être sorcière?: D'abord je me dis que des vampires on va en avoir énormément quand le forum bougera, et je n'avais pas envie de jouer un loup-garou, puis une humaine non plus car ce personnage implique un potentiel surnaturel, et je l'ai donc imaginée en sorcière, à la fois influençable pour les vampires, mais aussi capable de faire des choses dangereuses. (Tant qu'on n'abuse pas trop de ses pouvoirs ça me va). Je voudrais qu'elle ait quand même un côté de libre arbitre, et une place au sein des personnes à risque, elle va osciller entre le Bien et le Mal et pour ça il faut des pouvoirs magiques =D.


You, just you!

Prénom/Pseudo: Laurène
Age: 19 ans et demi
Comment avez-vous découvert le forum? J'en suis l'une des fondatrices (Damon) Wink
Quel est votre niveau RP (à peu près)? Bon je dirai, je fais du RP depuis 6 ou 7 ans, et j'écris beaucoup.
Exemple de RP:
Spoiler:
 

Acceptez-vous la reprise de votre personnage? (Cf. ): Bien sûr Smile
Code du règlement:
Spoiler:
 
Que pensez-vous du forum? C'est mon bébééé huhu
Un dernier mot pour la fin? Hâte que ça bouge enfin! Very Happy



[J'ai enlevé tous les codes en attendant d'avoir corrigé la fiche type, je les remettrai ensuite]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Administratrice
avatar

♣Messages : 92
♣Copyright © : Inconnu
♣Date d'inscription : 03/04/2011
♣Localisation : Mystic Falls

Ma vie
♣Etudes/Job: Lycéenne
♣Relationships:
♣Avatar: Nina Dobrev

MessageSujet: Re: Satine Silverwood   Lun 11 Avr - 16:56

Aaaaahhhhh Laurène, toujours beaucoup de talent ! j'adore évidemment. Wink

_________________
My smile will say, “I’m fine, thank you. Yes, I feel much better.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon Salvatore
Administrateur/Fondateur
avatar

♣Messages : 372
♣Copyright © : Inconnu
♣Date d'inscription : 21/02/2011

Ma vie
♣Etudes/Job:
♣Relationships:
♣Avatar:

MessageSujet: Re: Satine Silverwood   Lun 11 Avr - 17:32

Merci <3

(Si vous voyez des gros bugs sur cette page, ainsi que la présentation déformée, c'est normal, je tente désespérément de corriger les erreurs de code qui causent la déformation xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysticdiaries.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Satine Silverwood   

Revenir en haut Aller en bas
 
Satine Silverwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moulin Rouge] Satine & Christian
» Satine
» Captain-Satine
» Satine, la rouquine flamboyante
» quel vernis mat utilisez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Vampire Diaries :: "Avant de jouer" :: • Les Personnages • :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: