Bienvenue sur Mystic Vampire Diaries ! Etes-vous de taille à survivre au milieu des crocs, griffes, et autres menaces surnaturelles ? Inscrivez-vous vite !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un ennui passager [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elodie Lee
Sorcière
avatar

♣Messages : 556
♣Copyright © : Mushu
♣Date d'inscription : 22/04/2011
♣Localisation : Cabinet Vétérinaire, à la maison avec les animaux

MessageSujet: Un ennui passager [TERMINE]   Dim 1 Mai - 15:42

Il était presque dix-neuf heures et je n’avais pas envie de rentrer immédiatement à la maison, je ne savais pas pourquoi mais je ne voulais pas regagner ma demeure. Dans ma voiture, je regardais où je pourrais aller pour passer un peu le temps avant l’heure du dîner. Je vis alors le Mystic Grill, j’avais trouvé mon lieu d’attente. Je garais ma voiture et descendis pour me diriger vers le seul restaurant de la ville.

J’ouvris doucement la porte et vis qu’il y avait énormément de monde. Ce n’était peut être pas une excellente idée en fait, je voulus rebrousser chemin mais une personne derrière moi entra et m’entraina à l’intérieur. Le garçon qui m’avait bousculé ne s’excusa même pas, c’était que la politesse n’était plus conne de grand monde en ce moment. Je me dirigeais vers le bar et m’assis sur une chaise en appelant un serveur.

- Euh… Salut, une petite bouteille d’orangina s’il te plait.


Le jeune homme sourit me donna ce que je lui avais demandé. Je le remerciai et pris la bouteille et la bus doucement en regardant un peu tout le monde. Il y avait des couples, des amis, parfois quelques personnes seules et j’en faisais partie, il était bien plus agréable d’être toute seule, on pouvait partir quand on voulait boire ce qu’on aimait, quoique si on prenait le volant, ce n’était tout à fait vrai…

En fait, ici ou chez moi, je m’ennuyais énormément. A vrai dire, sans amis et toute seule on ne peut pas réellement s’amuser, mais cette situation on ne ment à personne et tout secret est en parfaite sécurité. C’était le bon côté des choses et la meilleure façon de ne pas se faire de mauvais amis avec une très mauvaise réputation. Je n’en avais jamais rencontré enfin, je ne crois pas… Vu le nombre de client que j’ai croisé pour l’instant, je n’avais pas dû en voir énormément, il n’y avait pas beaucoup de monde possédant des animaux à Mystic Falls, c’était bien dommage.

J’étais assise dos au barman et j’observai tout ce qui m’entourai. J’étais perdue dans mes pensées, je pensai à tout et à rien : mon travail, les vampires, les sors et plein de choses… Pourquoi est-ce que je n’avais pas une vie normale ? Il était vrai que ça avait été mon choix que de m’être renfermée sur moi-même et d’avoir coupé les ponts avec tout le monde, mais s’était pour ma sécurité et celle de ma famille. Ça avait sans doute été le pire choix que j’avais eu à faire de toute ma vie. Mais bon, il fallait bien quelques sacrifices dans la vie, la famille avant tout le reste.

Je posais la bouteille d’irangina et continuai d’observer la salle tout en regardant l’heure qu’il était. Il n’était pas encore passé dix-neuf heures et trente, le temps filait aussi lentement qu’une tortue qui courrait. Je ne voulais pas rentrer mais je ne voulais pas rester non plus, quel dilemme, m’ennuyer ou m’ennuyer ? Quel choix compliqué… Je fus alors interrompe dans ma lourde réflexion par une personne qui s’assit à la chaise libre à côté de moi et qui me salua…

_________________
~ Solitaire pour se protéger ~
~ Seule pour se préserver ~


Dernière édition par Elodie Lee le Jeu 2 Juin - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel Linley
Humain
avatar

♣Messages : 48
♣Copyright © : dragibus vert
♣Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Jeu 12 Mai - 22:20

Leur de fermeture de la librairie avait sonné. J'allais enfin pouvoir rentré à la maison et retrouver mon chien adoré. Je réfléchis un moment, nous étions vendredi, avant de rentrer chez moi, je ferais un détour par le mystic grill, pour voir mon verre habituel du vendredi soir. C'était le seul moment ou j'étais entouré par des personnes et que je leur parlais. Si je restais trop enfermé et discret, les gens allaient se poser des questions sur moi et vu qu'ici les légende de vampires, loup-garous et sorciers sont très mal vu, il ne faudrait pas qu'il découvre que j'avais des gêne de loup-garou en moi tout comme mon père.

Je fermait la boutique et montai dans ma voiture. Ma mère était partie plutôt que d'habitude parce qu'elle voulait faire je ne sais quoi chez des amis à elle. Le coté pratique qui avait à être une simple humains c'est qu'on se souciait pas de tuer quelqu'un... J'enviais ma mère. Elle faisait se qu'elle voulait sans le moindre risque, elle avait de la chance, une chance que je n'avais pas et qui avait causé ma solitude.

Je me garais au mytic grill, il était dix-neuf-heure trente, habituellement j'arrivais un quart d'heure avant, mais bon, ce n'est pas grave, ça me tuera pas et ça changera pas ma vie. J'entrais tranquillement et regardais qui il y avait. Je connaissait personne à par le barman avec qui je parlais à chaque fois que je venais, enfin, parler était un bien grand mot. On va dire que je l'écoutais parler et disais quelque chose de temps en temps pour lui montré que ça m'intéressai.

Je partie donc m'assoir au bar. A côté de moi, il y avait une jolie jeune fille,elle était assistante vétérinaire je crois. Son nom, je l'ignorais. Je l'a voyais jamais ici, elle ne devait pas venir souvent, elle aussi était discrète, je la voyais toujours seul, même dans la rue, pour le peu que je la voyais dans la rue.

Je commandai au barman un verre de coca et le saluai en même temps. Je posais de nouveau mon regard sur la jeune femme à côté de moi. Pour la première fois de ma vie j'allais engager une conversation, je voulais la connaitre, elle avait l'aire gentille et mystérieuse, se qui me donnais encore plus envie de la connaitre.

- Hum.. Bonsoir.
Dis-je gentiment.

Elle tourna la tête vers moi et me salua à son tour. Je me présentais en lui donnant mon prénom et mon nom. Elle fit de même, elle se nommais Elodie Lee. Un très jolie prénom qui était pas très courant. Son visage me rappelait quelqu'un, que je voyais quand j'étais avec Cooki. Je réfléchis un moment avant d'avoir un déclique.

- Vous n'êtes pas assistante vétérinaire?


Elle me regarda et me répondis que oui mais précisa qu'elle connaitrait surement plus mon animal que moi. Logique d'ailleurs. A chaque fois que j'allais chez le vétérinaire, elle s'amusait un peu avec mon chien, elle adorait les animaux, ça se voyait. Si un jour je devait confier mon Cooki pour X raison, se serai surement à elle si elle voudrait bien le garder.

- J'ai un husky: Cooki.


Elle sourit et me dit qu'elle voyait maintenant qui j'étais, du moins, qui était mon petit compagnon, enfin... pas vraiment petit, plutôt grand compagnon. On parla un peu de mon chien, elle me dit pleins de truc sur ses impression sur lui.

- Vous avez des animaux vous?


Dernière édition par Lionel Linley le Ven 13 Mai - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie Lee
Sorcière
avatar

♣Messages : 556
♣Copyright © : Mushu
♣Date d'inscription : 22/04/2011
♣Localisation : Cabinet Vétérinaire, à la maison avec les animaux

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Ven 13 Mai - 17:24

Je regardais dans le vide et pensais à beaucoup de chose. Mes réflexions furent interrompues pas des salutations hésitantes mais amicales. En me tournant vers mon interlocuteur, je fus face à un jeune homme aux cheveux dorés, je ne pouvais définir la forme, ni même la couleur de ces yeux car je les fuyais comme la peste, je ne pouvais regarder quelqu’un dans les yeux, la peur de faire une mauvaise rencontre me dévorait et je n’avais rien pour protéger mon esprit, du moins pas pour le moment. Pour ne montrer aucune forme d’impolitesse, je le saluais également :

- Bonsoir.

Je me remis face à ma petite bouteille d’orangina et continuais à boire avant de regarder leur qu’il était. Partir alors qu’il venait de m’adresser la parole serait très déplacé, voir même vexant alors autant prendre autre chose à boire et voir comment la suite des évènements allaient se dérouler. Le jeune homme dont le visage m’était légèrement familier se présenta, je fis de même :

- Et moi, je suis Elodie Lee.

Je faisais mine de m’occuper en tripotant ma paille, ma bouteille était vide et je ne savais pas comment occuper mon regard. Lorsque je travaillais, occuper mes yeux n’étaient pas bien difficile, je regardais seulement les animaux des clients ainsi, je ne m’occupais que de nos amis les bêtes. Alors que dans le moment présent, rien ne pouvais divertir mon regard, mis à part la personne avec qui je parlais, celle-ci me demanda soudainement si je n’étais pas l’assistante vétérinaire. Ça devait être de là que je connaissais ce cher monsieur Linley, malheureusement pour lui, les visages m’étaient souvent inconnus ou vague vu que je ne cherchais pas à les connaître, je lui répondis donc :

- Euh si, mais je dois mieux connaître votre animal que vous. Quel est votre animal et son nom ?

Peut être un peu vexant, mais j’étais franche et honnête. Je faisais des efforts pour me montrer un minimum polie, il ne fallait pas trop m’en demander ! Je faisais ce que je pouvais pour me montrer un peu sympathique car faire un scandale ici, devant tout le monde n’était sans doute pas une excellente idée pour passer inaperçu. D’ailleurs, il ne devait pas avoir la moitié des habitants de Mystic Falls qui me connaissaient, il ne devait y avoir que les personnes possédant des animaux même ! Et encore…Lionel répondit qu’il avait un husky au nom de Cooki. Tiens ! C’était que je le connaissais celui-là, c’était un bon chien qui possédait une excellente santé et qui était très bien dressé. Je souris et m’exclamai :

- Ah oui ! Je vois qui vous êtes ! Enfin surtout qui est votre chien. Un très bon chien, très bien dressé qui possède une bonne énergie et une santé de fer.

Je lui parlais un peu de son chien, que de compliments car son chien n’avait pas réellement des défauts, et si nous aimions un animal s’était pour ses qualités comme ses défauts. J’avais du mal à appliquer ça avec les êtres humains mais ça, je ne pouvais rien y faire car je connaissais ce qui n’était pas réellement mortel, j’en avais jamais rencontré du moins pas consciemment, mais je ne pouvais qu’imaginer que s’était des êtres mauvais… Le jeune homme me demanda si j’avais moi-même des animaux, ça me fis oublié ces histoires surnaturelles et même sourire. Je commandais une autre bouteille d’orangina et répondis à Lionel :

- Oui j’ai des animaux. J’ai deux chiens : Kana qui est un chien terre neuve et Rata qui est une chienne labrador, ensuite j’ai un cochon d’inde rosette qui s’appelle Nutella. Et dans quelque temps, j’aimerai faire l’acquisition d’un berger allemand.

Ça faisait déjà une belle animalerie à la maison, et la discussion du troisième chien était en cours à la maison, car on manquait un peu de place puisque je n’avais toujours pas quitté la maison familiale, j’étais d’ailleurs à la recherche de ma propre demeure mais bon, j’étais très bien chez moi et je m’y sentais en sécurité. De plus, mes animaux n’avaient jamais dérangé mes parents au contraire, ils les aimaient beaucoup et me réclamaient parfois des balades avec mes toutous ! C’était une sympathique famille à la maison avec tous les animaux alors un membre de plus ne pouvait pas faire de mal.

Je souris à cette pensée et me demandais qui était à côté de moi, après tout on parlait de nos animaux et pas de lui, il savait dans quel domaine je travaillais, je voulais le savoir aussi ! Tout en regardant le vide, je posais donc cette question à Lionel :

- Et vous travaillez dans quoi ?

S’il me répondait dans la chasse, je l’assommerais d’un coup de bouteille d’orangina ! On ne touche pas aux animaux innocents, d’accord je protège les humains contre les vampires, mais je protège aussi les animaux des chasseurs ! Je fus bien contente d’entendre qu’il travaillait simplement dans une librairie, au moins y avait plein de livre pour assommer les mauvais clients. Et puis je me rendis compte que nous devions avoir à peu près le même âge, à quoi bon nous vous voyez si nous avions au maximum deux ans d’écart ?

- Ça ne vous dirait pas qu’on se tutoie ? On doit avoir quoi ? Au maximum deux ans d’écart.

Les vouvoiements commençaient à devenir un peu lourd, polie je l’étais pas bon… Il ne fallait pas pousser le bouchon, à force ça en devenait ridicule, même pour moi. Après, s’il voulait qu’on continue à se vouvoyer, on continuera mais bon, c’est quand même mieux de se tutoyer, ça nous ferait paraître pour des personnes qui se connaissaient un minimum.

_________________
~ Solitaire pour se protéger ~
~ Seule pour se préserver ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel Linley
Humain
avatar

♣Messages : 48
♣Copyright © : dragibus vert
♣Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Sam 21 Mai - 20:20

J'étais au bar en compagnie d'Elodie Lee, l'assistante vétérinaire. Elle s'occupait très bien de mon chien à chaque fois que je l'emmenais, elle adorait les animaux, pas besoin d'être devin ou de le lui poser la question pour le savoir. On parla un peu de mon chien, elle l'appréciait et le trouvait beau. Je lui posai ensuite la question pour savoir si elle, elle en avait. Moi elle savait mais moi je ne savais pas pour elle. Elle me répondit oui et m'expliqua qui ils étaient. Elle deux chiens, Kana, un terre neuve et Rata une labrador. De très grand chien, surtout le terre neuve. Elle me dit ensuite qu'elle avait un cochon d'inde rosette au nom de Nutella. Assez mimi comme nom. Elle rajouta pour finir que dans pas longtemps en aurait un berger allemand.

Sa maison devait être grande pour pouvoir recevoir autant d'animaux. Surtout que ses chiens n'étaient pas les plus petits! Mais bon, plus on est entouré par les animaux, plus on est heureux, mais parents à moi ne veulent pas que j'en ais d'autre mais mon Cooki me suffit, je l'aime tellement. Elodie avait de la chance d'en avoir plusieurs, pleins de compagnons pour s'amuser. Je regardais alors Elodie, elle était perdu dans ses pensées et se mit à sourire. Je ne sais pas à quoi elle pouvait bien penser, mais elle avait l'aire heureuse.

Elodie me demanda ou je travaillais. Elle regardait devant elle, elle ne m'avait toujours pas regardé, de quoi pouvait-elle bien avoir peur? Je n'allais pas la manger... M'enfin... Ce n’est pas grave, si elle ne veut pas tourner la tête vers moi, c'est elle que ça regardait, pas moi. Si me regarder la gênait, je n’allais pas la forcer, ça ne me gênais pas spécialement même si ce n’était pas normale.

- Je travaille dans une librairie.

Elle sourit mais toujours sans tourner la tête vers moi, elle regardait un peu partout, sauf les personnes, elle regardait le sol, le plafond, sa bouteille, son verre, enfin tout se qui était un objet et non vivant. Assez bizarre je dois dire. Elle me demanda alors si on ne pourrait pas se tutoyer parce qu'on avait à peine deux ans d'écart. C'était une très bonne idée, je n'aimais pas vraiment vouvoyer les gens... Je le faisais par pur politesse mais si on me proposait le tutoiement, j'acceptais volontiers.

- Oui, je veux bien qu'on se tutoie.

Elle sourit et je fis de même mais elle ne me voyait pas donc elle ne savait pas que je lui souriais aussi... Tant pis, un jour viendra, elle tournera la tête vers moi. Je lui demandai qu'elle âge elle avait, et après m'avoir répondus, je lui donnais le mien:

- J'ai 19 ans, comme toi à par rament.

Se vouvoyer alors qu'on avait le même âge était vraiment bête. Elodie est moi avions plusieurs points en commun, on aimait tout les deux les animaux et surtout les chiens, on avait le même âge et à se que j'avais pus remarqué, elle aussi était une fille très discrète. Je ne l'a voyais jamais, on entendait jamais parler d'elle et pour moi c'était la même chose, la discretion totale. Je regardais Elodie, elle elle cherchait un point à regarder pour ne pas tourner la tête vers moi. Ca en devenait gênant comme situation...

- Pourquoi ne me regardes-tu pas? C'est pas que ça me dérange mais ça devient un peut gênant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie Lee
Sorcière
avatar

♣Messages : 556
♣Copyright © : Mushu
♣Date d'inscription : 22/04/2011
♣Localisation : Cabinet Vétérinaire, à la maison avec les animaux

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Sam 21 Mai - 22:10

Monsieur Linley connaissait mon lieu de travail, je me devais d’en faire de même à son sujet. Lui posant la question sur son emploi, je reçus la réponse : il travaillait dans une librairie. Plutôt sympathique que de travailler entourer de livre, si j’avais un peu plus de temps je lirais bien autre chose que tous les grimoires sur la magie. Ça en devenait laçant à la longue et c’était un peu répétitif, il faut toujours se concentrer, et ça pour n’importe qu’elle sort. Mais il fallait bien étudier un minimum pour éviter de se faire tuer à la première seconde où on croise un vampire.

Par la suite, il eut un silence et je proposais à Lionel de nous tutoyer car nous ne devions pas avoir un grand écart d’âge. Il accepta plutôt rapidement et me demanda l’âge que j’avais. Effectivement, après mon constat il était évident que la question de l’âge allait tomber. En général les personnes de mon âge étudiaient encore… Tant pis, il n’y avait pas grand étudiant à Mystic Falls, il n’y avait pas de fac ou d’université. Fallait bien s’en sortir avec le moyen du bord hein !

- J’ai 19ans, et toi ?


Apparemment, il avait le même âge que moi. Le fait de se vouvoyer alors que notre âge était égal semblait ridicule. C’était comme si, deux frères et sœurs se vouvoyaient… Pas très intelligent tout ça. Mais bon, il fallait bien se montrer polie… Même si ne pas regarder la personne avec qui on parlait ne l’était pas. Dans quelques temps, ça cesserait, une fois le colis des grands-parents arrivés, je pourrais de nouveau regarder tout le monde, et dans les yeux si je le voulais ! Mon père avait réussi à me rendre un peu paranoïaque sur les bords…

Soudainement, Lionel me demanda pourquoi je ne le regardais pas. Il ajouta que ça ne le dérangeait pas mais que ça commençait à devenir gênant. Ça ne dérange pas mais c’est gênant… Bah en fait si, ça le dérangeait… C’était une façon maladroite pour le dire, malheureusement la réponse était plutôt compliqué et pourrait me faire passer pour la tarée du coin ! Je réfléchis moins de deux secondes avant de répondre :

- En général, c’est le fait de regarder quelqu’un que ça le dérange et pas l’inverse.

Je laissais passer quelques secondes, j’essayais de trouver un sujet pour contourner la question qu’il m’avait posée. Mais il n’y avait pas de sujet qui me tombait sous le nez. Bon… Nous avions des points communs : notre âge et notre amour pour les animaux. Choisissons sujet deux ! Et maintenant, une question…

- Euh… Quels tours tu as appris à ton chien ?

A présent, il fallait voir s’il se rappellerait de la question qu’il m’avait posée et si c’était le cas, changer de sujet dans l’immédiat ou tout simplement, dire que je devais partir pour le dîner familial. Je ne savais vraiment pas quoi faire ou même comment réagir, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas parlé à quelqu’un en dehors du cabinet vétérinaire… Alors qu’il répondit, je ne réfléchis mais un instant et posait une autre question pour qu’il n’en pose pas :

- Et, tu fais des concours ? Agilité, beauté, dressage ?

Bon, j’avais l’air d’une journaliste à poser autant de questions, mais ça me permettait de préserver mes pensées et même mes secrets si bien caché. Quelque chose m’empêchait de partir ainsi, une sensation étrange. Une petite envie de lui faire confiance alors que ma raison me disait de partir…On ne pouvait faire confiance à personne... Mais c’est vrai qu’un ami ne serait pas très désagréable à avoir. Bon ! Stop… Pas d’ami un point c’est tout !

_________________
~ Solitaire pour se protéger ~
~ Seule pour se préserver ~


Dernière édition par Elodie Lee le Mar 24 Mai - 19:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel Linley
Humain
avatar

♣Messages : 48
♣Copyright © : dragibus vert
♣Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Dim 22 Mai - 22:19

Elodie et moi parlions un peu de nous, on avait décidé de se tutoyer, sa faisait du bien de ne plus vouvoyer une personne. Après lui avoir demandé son âge, je remarquai qu'on avait le même âge, tous les deux 19 ans. Se vouvoyer alors qu'on avait le même âge n'était pas très intelligent, c'était même stupide. Cela faisait juste un an qu'on était majeur et on se vouvoie, mais bon... au moins, on est polit! Après avoir longtemps regardé Elodie pendant se début de soirée, j'avais constaté qu'elle ne me regardait jamais, elle n'avait jamais tourné la tête vers moi, elle cherchait toujours un point à fixer, tels que le sol ou le plafond ou encore sa boisson, jamais moi et jamais une personne. Elle avait peut-être peur du regard des gens, se qui était plutôt bizarre et un peu gênant à la fin.

Je lui demandai alors pourquoi elle ne me regardait jamais, elle répondit à ma question qu'en générale c'était le fait de regarder une personne la dérangé et non l'inverse. Certes, pour le coup, elle n'avait pas tord mais ne pas regarder une seule fois une personne n'était pas non plus très agréable, ça donné l'impression d'être quelqu'un de mal, quelqu'un qu'on ne veut même pas savoir à quoi y ressemble de peur de le revoir un jour... J'étais une gentille personne moi... Je n'étais pas méchant et je n'avais jamais fait de mal à quelqu'un. Bon, si par accident je tuais quelqu'un, je deviendrais loup-garou mais pour le moment je ne l'étais pas donc il ne faut pas me prendre pour un monstre... Elodie me demanda soudainement, en me faisant sortir de mes pensées, qu'els tours j'avais appris à mon chiens. Des tours... Il en connaissant pleins, même des inutiles, mais quand je lui apprenais, on s'amusait plus qu'on était sérieux, c'est pour ça qu'il aimait bien que je lui apprenne de nouvelles choses.

- Heu... J'ai appris pleins de tours à mon chien, des simples, des dure, et même des totalement inutiles, mais quand je lui apprends, on s'amuse plus qu'on est sérieux, c'est pour ça qu'il en connait pleins. Et toi, quels tou...

Je n'eus pas le temps de posé ma question qu'elle me demanda autre chose. Bon je crois qu'elle voulait que j'oublis ma précédente question. Comme elle voudra, je lui ferais croire que sa série de question m'a fait oublier la mienne, si elle ne veut pas me répondre, c'est qu'elle avait une bonne raison. Elodie me demanda si mon chien faisait des concours.

- Hum... il en a fait un d'agilité et un de dressage, on c'est bien amusé, et aux deux il a gagné un prix, mais le plus important ce n’est pas le prix, mais le bon temps qu'on à passé. Et tes chi...

Elle allait encore me couper mais je continuai ma question un peu plus fort pour qu'elle comprenne que je n'allais pas lui reposer l'ancienne et que moi aussi ça m'intéressé de savoir.

-Tes chiens font des concours? Et ils connaissent quoi comme tours?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie Lee
Sorcière
avatar

♣Messages : 556
♣Copyright © : Mushu
♣Date d'inscription : 22/04/2011
♣Localisation : Cabinet Vétérinaire, à la maison avec les animaux

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Mar 24 Mai - 20:14

La question de Lionel me perturba quelque peu, mais je répondis rapidement à sa question, du moins j’y répondis sans y répondre en fait. J’avais fait une constatation sur ce qu’il me demandait sans y donner de réponse. Je laissais s’installer quelques secondes de silence pour qu’il ne pense pas que je cherchais à me défiler, mais si c’était le cas. Je lui demandais quels tours il avait appris à son chien. Il répondit qu’il en avait appris beaucoup, des simples, des compliqués voir même des inutiles mais, il appréciait faire ça avec Cooki. C’était leur façon de montrer leur confiance l’un à l’autre car croyez moi, si un chien ne veut pas faire quelque chose, il ne le fera pas ! Et ça pour toutes les croquettes du monde.

Dès qu’il voulut poser une question, je l’interrompis rapidement en posant une seconde question. Je voulais absolument qu’il oublie la précédente question car je n’avais pas de réponse à lui donner. Je me voyais très mal lui répondre que je fuyais les regards des gens parce que, je ne voulais pas me faire hypnotiser par des vampires. Il me prendrait pour plus folle que ce j’étais réellement. Je lui demandais alors s’il faisait quelconque concours. Comme réponse, j’eus le droit au fait qu’il aimait s’amuser qu’importait le fait d’avoir un prix ou non. J’aimais beaucoup ça façon de voir les choses, je pouvais être sûre que Cooki était heureux avec Lionel au moins.

Comme la fois précédente, je ne lui laissais pas le loisir de poser quelle question qu’il soit, mais il éleva la voix pour que je me taise. Cette fois, j’étais faite comme un rat… Piéger parce que j’avais parlé à quelqu’un une fois depuis des lustres et des lustres ! Je me souvenais pourquoi à présent pourquoi j’avais arrêté de fréquenter d’autre personne… Et puis ce fut la surprise ! Il ne me posa pas la question au sujet de mon regard qui fuyait les êtes vivants. Il me demanda tout bonnement les choses que je lui avais moi-même demandé.

- Alors c’est compliqué avec les deux toutous à la maison. Rata, qui a quatre ans est une chienne à l’écoute et attentive. Elle connaît beaucoup de tours, tellement que je ne pourrais pas tous les énumérer, nous faisons beaucoup de concours lorsque nous avons le temps. Si on fait ça, c’est pour montrer qu’on peut être complice avec son chien sans violence mais, que c’est qu’une simple histoire de confiance. Je m’arrêtais un petit instant et repris. En ce qui concerne Kana, c’est une tout autre histoire. Il est bien plus dynamique que Rata, il a beaucoup d’énergie à revendre et n’est pas un chien très attentif. De plus, il n’a que six mois, ce qui fait de lui, un chien très jeune. Je pense qu’on s’orientera plus vers l’agilité, mais si les compétitions ne lui plaisent pas, on fera ça chez nous pour le plaisir.

Je pouvais parler des heures et des heures de mes petits chiens d’amour, et ça sans me lasser une seconde. Quant à Nutella, elle avait également le droit à de longues heures d’admiration et de soins. Et puis, certains weekends ou pendant mes vacances, Pachou et Zara étaient mon grand centre d’intérêt. Je n’étais pas souvent avec eux mais mes grands parents s’occupaient très bien de lui, et ils avaient de la compagnie avec les chevaux de mes grands-parents. J’aimerais être plus souvent avec eux mais ils vivaient un peu loin, et Mystic Falls étaient une trop petite ville, ils ne seraient pas heureux ici.

- Oh ! Tout à l’heure j’ai oublié de mentionner, que j’avais une ponette Shetland au nom de Zara et un double poney aux origines inconnues au nom de Pachou. Mais je ne les considère pas réellement comme animaux de compagnie.

Fallait que je passe les vois d’ailleurs, j’irais dans les weekends qui suivent et puis comme ça, je pourrais également rendre visite à grand-père et grand-mère. Ils seraient contents de me revoir ainsi que tous mes petits bébés qui sont à la maison. Aussi incroyable que ça peut paraître, j’avais réussi à les brancher autant que moi sur les animaux !

_________________
~ Solitaire pour se protéger ~
~ Seule pour se préserver ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel Linley
Humain
avatar

♣Messages : 48
♣Copyright © : dragibus vert
♣Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Dim 29 Mai - 21:15

Elodie essayait d’évité un sujet en me posant des questions à la suite sans me laisser le temps de lui retourner. Elle m'avait demandé quels tours faisait mon chien et si il faisait des concours. Après cette dernière réponse, je commençais ma question pour savoir pour ses chiens, mais elle allait en commencer une nouvelle. Pour être sur qu'elle m'écoute et comprenne que je ne retournerais pas sur le sujet précédant, j'haussais la voix et posait ma question. Je lui demandais si c'est chiens faisaient des concours et quels tours ils connaissaient. Pas facile de poser une question avec Elodie...

Elle eut un petit sourire en entendant ma question et y répondit joyeusement. Elle me dit qu'avec ses deux chiens c'était assez compliqué. Rata, âgé de quatre ans était une chienne à l'écoute et attentive. Elle me dit qu'elle connaissait beaucoup de tour et tellement qu'elle ne se rappelle pas de tous. Avant, quand elle avait le temps, elle faisait des concours pour montrer qu'on peut être complice avec son chien sans violence. Elle eut un temps d'arrêt et continua. Elle me dit que Kana était plus dynamique que Rata, qu'il avait beaucoup d'énergie à revendre et qu'il n'était pas très attentif. Tout ça s'explique par son jeune âge vu qu'il à que 6 mois. Elodie me dit qu'elle s'orientera vers l'agilité sauf si les compétitions ne lui plaise pas, dans se cas, elle le ferait chez elle par plaisir.

Bah dite donc, contrairement à moi, elle avait fait une longue histoire. Kana ne devait pas être facile a garder calme toute une journée, il devait surement avoir quelqu'un chez elle qui le laissait sortir dehors de temps en temps, sinon sa maison serait sans dessus-dessous. Elodie partit dans ses pensées. A quoi pouvait-elle pensées? Aucune idée, tout se que je sais c'est que c'était joyeux parce qu'elle souriant et avait l'aire heureuse. Je bus une gorgé de mon verre quand elle me dit soudainement qu'elle avait oublié de mentionner sa ponette Shetland qui se nomme Zara et son double poney au nom de Pachou.

En me parlant soudainement, j'avais faillit m'étouffer avec ma boisson, elle m'avait fait un peu sursauter. Je regardais Elodie, qui pour ne pas changer, ne me regardait pas, elle avait beaucoup d'animaux chez elle. D'ailleurs, ses deux chevaux étaient-ils vraiment chez elle? Pour le savoir un seul moyen, lui demander.

- Les deux chevaux vivent chez toi?

Elle fit non de la tête et me dit qu'ils étaient chez ses grands-parents, là ou ils avaient beaucoup d'espace pour galoper. C'est sur qu'ils étaient mieux dans un grand espace que dans son jardin. Elle avait vraiment de la chance d'avoir autant d'animaux, ça devait lui faire une bonne compagnie. Je regardai l'heure. J'allais me faire disputer moi en rentrant... A cette heure-si je devrais arriver chez moi. Tant pis, ce n’est pas tout les jours que je fais une rencontre et ce n’est pas non plus tout les jours que je parle à quelqu'un.

- Je pourrais avoir ton numéro de téléphone? Comme ça on pourra encore parler de nos animaux et de nous.

Elle accepta et je lui passai mon portable pour qu'elle le note et elle fit de même avec le sien. Après avoir entré mon numéro dans son portable, je lui rendis et elle rendit le mien. Je me levai et elle fit de même après avoir regarder l'heure. On se dirigea tout les deux vers la sortit et je lui tins la porte pour qu'elle passe. Et oui, la galanterie existe encore même si elle est rare. Elle me remercia et je sortis à mon tour.

Je l'accompagnais jusqu'à sa voiture. Elle se mit face à moi et me remercia pour cette agréable soirée. Je la remerciai à mon tour. Elle leva la tête vers moi et me fixa quelque secondes dans les yeux avant de détourner le regard et monter dans sa voiture. Elle allait peut-être comprendre que même si elle me regarde, je ne la mangerai pas.

Je partis vers la mienne et rentrai chez moi. Une fois à la maison ma mère me fit remarquer que j'étais en retard donc je lui expliquai la raison de se retard. Elle fut contente que je me sois fait une amie, même si pour le moment c'était juste une personne gentille que je venais de rencontrer, une connaissance quoi. Mais bon, je laissais ma mère dire que j'avais une amie tellement ça lui faisait plaisir. Je partis dire bonjour à mon chien, qui en me voyant, se leva et me fonça dessus, à tel point que je faillis tomber. Après pleins de caresse, je partis manger et passai la soirée dans ma chambre avec mon ami Cooki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie Lee
Sorcière
avatar

♣Messages : 556
♣Copyright © : Mushu
♣Date d'inscription : 22/04/2011
♣Localisation : Cabinet Vétérinaire, à la maison avec les animaux

MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   Jeu 2 Juin - 14:07

J’avais oublié de parler de Pachou et Zara à Lionel, il occupait une partie assez importante de ma vie. Ils étaient tous deux des présents offerts par mes grands-parents. J’avais réussi à les faire aimer les animaux autant que moi durant mon enfance et ils étaient toujours contents de voir Rata, Kane et Nutella, ils les gâtaient énormément, même plus que moi par moment. Ça me faisait énormément plaisir que les membres de famille appréciaient la même chose que moi, je pouvais en discuter avec tout le monde, sans me sentir seule à parler à un mur.

En le coupant dans son élan pour boire, il faillit s’étouffer. Il était vrai que lorsque je me rappelais de quelque chose, je pouvais le dire soudainement sans prévenir et donc faire sursauter un peu tout le monde. Mais si je ne le disais pas immédiatement, il y avait de grande chose que je l’oublie et donc, que je ne dirais plus du tout.

- Excuse-moi, je ne voulais pas te faire sursauter.

Je sentis son regard sur moi mais je persistais à ne pas croiser son regard. J’avais ignoré une sensation à étrange qui me parut plus forte à présent. Une sensation chaude et agréable, son regard semblait être une chaleur sur moi qui me réchauffait. C’était une impression que j’avais déjà ressenti mais je ne trouvais pas à quel instant de ma vie il correspondait. J’y réfléchissais mais ne parvenais pas à trouver la réponse à mes interrogations. Lionel me demanda soudainement si mes chevaux vivaient avec moi. Je fis non de la tête et ajoutais à cette réponse sans mot :

- Ils vivent chez mes grands-parents qui sont également dans l’Etat de Virginie. Ils ont un grand pré comme ça, ils ont beaucoup plus d’espace pour galoper et s’amuser.

Je gardais silence sur cette réponse. A présent que je savais qu’il se fichait de la réponse à sa question un peu dérangeant, je pouvais laisser des silences se glisser entre nous sans réelle peur. Je n’avais pas confiance en ce jeune homme mais, une partie moi qui était poussée par cette sensation chaude et agréable me demanda de le regarder dans les yeux, mais ce sentiment de confiance ne pouvait convaincre ma raison, qui était bien plus forte.

Lionel me demanda soudainement mon numéro. Je ne le regardais pas mais je ne pouvais pas craindre grand-chose, ce n’était qu’un numéro et il n’avait pas l’air d’être un pro du l’informatique, il ne pourrait sans doute pas tracer mon téléphone et je n’envoyais pas le but. Je sortis donc mon téléphone de sac et le lui tendis pour qu’il y rentre son numéro et il me tendit le sien. J’y notais mon numéro et le lui rendis, il fit de même. Je regardais à mon tour l’heure qu’il était et je me levais également. Une fois à la porte il me tint la porte et me laissa passer. Moi qui pensait que la galanterie avait disparu ou était simplement existante chez les hommes âgés, je me trompais, il restait encore quelque rare cas dans ma génération.

- Merci.

J’avais réussi à remercier quelqu’un sans avoir à y penser ou me demander s’il était réellement obligatoire de le faire. Il avait réussi un prodige en me faisant le remercier naturellement. Il m’accompagna jusqu’à ma voiture et je me décidais finalement à le regarder dans les yeux, j’étais sur le point de partir donc je ne devais risquer grand-chose, et puis finalement, que serait la vie sans quelques que risques ? Je me mis face à lui et le regardais quelques instants dans les yeux tout en lui disant :

- Je te remercie pour cette agréable soirée.

Je me retournais et entrais dans ma voiture. Je lui fis un petit signe de la main et puis quittais le parking du mystic grill pour aller à la maison. En croisant son regard, la chaleur agréable en était plus que chaud et mais toujours aussi apaisante. Je savais que cette sensation était familière mais je n’arrivais pas à l’assimiler avec les personnes qui m’avaient déjà procuré une telle impression.

Je rentrais chez moi, une fois la voiture garé, je me dirigeais vers le seuil de ma demeure. En entrant Kane et Rata ma sautèrent dessus et mes parents étaient dans la cuisine entrain de dîner. Je calmais mes deux chiens et partis faire la bise à mes parents tout en leur souhaitant bon appétit. En leur faisant la bise, je ressentis cette impression de chaleur agréable et apaisante…

TERMINE

_________________
~ Solitaire pour se protéger ~
~ Seule pour se préserver ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ennui passager [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ennui passager [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alien, le huitième passager
» Souci passager avec l'hébergeur
» Alien le huitieme passager
» combattant de l'ennui
» Twisted tales partie I : L'ennui des ploutocrates / chapitre 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystic Vampire Diaries :: Mystic Falls :: • Le « Mystic Grill » •-
Sauter vers: